Parole d’Expert : Nathan Ardouin, Commercial chez Precom Habitat, dans la Sarthe et l’Indre-et-Loire


Rencontre avec Nathan Ardouin, commercial chez Precom Habitat pour les professionnels de l’habitat en Sarthe et en Indre-et-Loire. Découvrez son portrait, sa relation avec les annonceurs et ses conseils en communication selon les secteurs d’activités.












Quelle est ton histoire avec l’agence Precom ?

"En mai-juin 2016 je suis arrivé dans la régie publicitaire de Ouest-France pour des missions commerciales sur des pages spéciales, dans le cadre de mon stage de BTS. 5 mois plus tard, j’ai souhaité faire une seconde expérience chez Additi, en intégrant (également en stage) Régie Radio Régions où je gérais diverses campagnes radio.

Mon objectif était de rester dans cette lignée, à la croisée des chemins entre le métier de commercial et celui de conseiller en communication. J’ai ainsi postulé à une offre chez Precom Habitat en présentant mon projet d’alternance. C’est ainsi que pendant 3 ans, en simultané de mes études, je suis devenu commercial sur le portefeuille Habitat du département de la Sarthe (72). Depuis octobre 2020, je continue ma mission en CDI, avec une mission complémentaire de développement de solutions digitales sur le département de l’Indre-et-Loire (37)."


Quelles sont les missions d’un Commercial ?

"Mon rôle est d’apporter des solutions de communication aux annonceurs pour qu’ils atteignent leurs objectifs de communication. Cela prend diverses formes : la préconisation des supports adaptés, mais aussi le media planning et l’aide à la conception des maquettes graphiques. Je commercialise l’offre de communication 360 de la régie de Ouest-France et je prospecte les annonceurs sur ma zone, 72 et 37."


Pourquoi avoir choisi le secteur de l’habitat ?

"Mon choix s’est porté sur l’habitat puisque ce secteur est très diversifié. Il y a plusieurs typologies d’annonceurs et différentes tailles d’entreprises : petites, moyennes et grandes. De fait, en tant que commercial, je trouve intéressant de pouvoir jongler entre les plans de communication et les médias qui tous diffèrent d’un client à un autre."



Quelles sont tes sources de motivation ?

"Dans un premier temps ce qui me motive c’est de pouvoir contribuer, par le biais de la communication, au développement d’entreprises locales et en cascade au tissu économique local. J’apprécie également le fait d’interagir avec des annonceurs variés, sur des typologies de métiers différents au sein d’un même secteur d’activités. La troisième chose qui m’anime au quotidien c’est le challenge de la transition digitale de la presse. Nous sommes un peu à un moment charnière dans la vie de la presse donc j’ai envie de contribuer à cette transition numérique."




Quelles sont les qualités indispensables

d’une bonne approche client ?

"L’objectif premier est de bien écouter les enjeux des professionnels puisqu’ils sont différents selon les activités et les objectifs sont mêmes parfois différents au sein d’un même métier, selon les annonceurs.


Etre commercial c’est aussi avoir une connaissance globale des offres de communication, au-delà de ce qu’il se fait dans notre régie. En effet, l’intérêt est de proposer des solutions cross-canal qui s’adaptent aux autres investissements de communication que font déjà nos annonceurs. J’entends par là, toutes les solutions qui concernent les GAFAM (Les géants du web : Google, Apple Facebook, Amazon, Microsoft) qui sont de plus en plus prédominantes chez nos annonceurs.


Ajouté à cela, il faut avoir un parti pris important dans le conseil. La communication, ce n’est pas quelque chose de mathématique, ce n’est pas une science exacte. Il y a des basiques qu’il faut savoir défendre et je trouve ça important d’avoir un parti pris fort dans la préconisation de communication que l’on va faire auprès de nos annonceurs."



Partage-nous une campagne de communication qui t’a marqué

"Je prends plaisir à collaborer depuis 2019 avec Dimitri Villot, Dirigeant de la société ISONET, spécialiste Sarthois de l’isolation, au travers d’une communication dans la presse bi-média. Il exploite le publi-rédactionnel au cœur du Maine Libre et du Ouest-France : une publicité discrète mais très impactante qui permet de mettre en valeur l’image de l’entreprise sous la forme d’un contenu éditorial.

Suite à l’une des campagnes de communication dans la presse, publiée en septembre 2020, les retours ont été très bons : 18 rendez-vous clients planifiés pour un total de 20 000 euros de devis. Mon client a conscience que les particuliers qui l’ont contacté, l’ont fait suite à la lecture de ses parutions presse, puisqu’à chaque appel, lui et son équipe demandent par quel intermédiaire le client les avait découvert. "




Quelle est la stratégie de communication à adopter en 2021 ?

"En 2021, compte tenu du contexte sanitaire si particulier et incertain, il y a deux stratégies à envisager : le court terme et le long terme.

La notion de court terme : L’entreprise a besoin de gagner en performance sur une période courte donc il faut miser sur solutions adaptées, en créant des campagnes sur Google Ads et en faisant du SMS pour avoir des résultats directs.

Mais la performance à court terme n’est pas suffisante. Il faut voir un peu plus loin et anticiper les mois à venir avec une stratégie long terme d’avantage basée sur le branding, autrement dit l’image de marque. Pour cette tactique, nos solutions presse bi-media et nos suppléments thématiques sont intéressants puisqu’ils permettent de gagner en performance et de se positionner en tant que « référent » sur son secteur d’activité."

Quel est l’intérêt d’être sur les réseaux sociaux pour les professionnels de l’habitat et quelle solution existe-t-il pour déléguer

le community management ?

"Les réseaux sociaux sont un enjeu pour les annonceurs. L’univers habitat rassemble des métiers très visuels donc les plateformes sociales permettent de mettre en valeur ses réalisations et de faire découvrir ses produits et services à ses prospects.

L’offre Community Management que Precom Habitat propose est une solution qui permet de multiplier les points de contact, avec ses clients et prospects puis de les fidéliser, chose qui n’est pas aisée. Mais être actif sur les réseaux sociaux génère un autre avantage. Cela permet également d’améliorer son référencement sur Google. Les publications créent du contenu autour de votre marque, de votre site, donc forcément vous apparaissez sur le moteur de recherche et vous augmentez le score de qualité de votre site."

Quelle est la stratégie de communication des menuisiers ?

"Les menuisiers peuvent mettre en place une stratégie digitale assez maline, basée sur le display et Google Ads. Cette stratégie peut aussi s’adapter pour d’autres secteurs d’activités.

Le display arrive en amont du tunnel de conversion donc pour l’expert en menuiserie, ce levier est très intéressant. Lorsqu’on installe une pergola ou une véranda chez soi, ce n’est pas quelque chose qui s’est décidé en quelques minutes. Ainsi, en répétant plusieurs fois dans l’année le display, cela va permettre de susciter l’intérêt sur les produits, de faire germer une idée de projet en se positionnant dans l’esprit du consommateur.

En parallèle, l’annonceur a tout intérêt à faire du Google Ads. Il s’adresse directement aux intentionnistes : les personnes qui sont déjà en phase d’achat, qui ont un projet mûr et qui s’informent sur le web. Si un annonceur utilise ces deux leviers complémentaires, c’est un cercle vertueux. D’une part, il créé le besoin avec le display et il y répond avec Google Ads.

Les réseaux sociaux peuvent par la suite être une stratégie pour des ventes additionnelles : si un particulier a acheté une véranda chez un menuisier local, peut-être que 2-3 ans après, il aura besoin de changer un élément de sa maison, comme son portail. Les plateformes sociales sont intéressantes pour entretenir un lien avec le client."


Et quand est-il de la stratégie de communication des professionnels de la construction, des travaux ?

"La zone sur laquelle je travaille quotidiennement, la Sarthe (72) est très artisanale : le segment travaux-construction est le plus représenté. Ces professionnels ont besoin de mettre en valeur leurs réalisations au travers de supports visuels donc ils privilégient une stratégie de communication sur les réseaux sociaux, mais également sur des formats papiers avec les Editions Tout Compris TV Mag et les insertions grands formats dans la presse bi media. A noter aussi qu’ils prennent l’habitude de faire du Google Ads pour être sous les yeux des intentionnistes qui cherchent un professionnel. "


De quelles manières Precom Habitat est différent des autres agences de communication ?

"Notre grande force est que Precom a une offre de communication globale, qui répond à l’ensemble des objectifs de communication à la fois sur des leviers digitaux et print.

D’autant plus que la force de vente de l’agence, autrement dit nous les commerciaux, nous ne sommes pas focalisés sur la vente d’un seul produit, mais en réalité, nous nous positionnons sur des valeurs de conseils.

A noter également que chacun d’entre nous est dédié à une zone de chalandise précise. Cette organisation sectorielle est très intéressante puisque les conseillers sont spécialisés sur le secteur de l’habitat et un département ou une ville."



Vous souhaitez mettre en place une stratégie de communication ? Nos conseillers sont à votre écoute : 02 99 26 68 48


Mots clés : régie publicitaire Ouest-France, agence de communication Rennes, interview commercial, agence de webmarketing ille et vilaine, additi, comment communiquer dans le ouest-france, stratégie de communication habitat

Mentions légales Politique de protection des données personnelles Politique cookies