Les Français souhaitent acheter du mobilier multifonction

D'après l'Institut de Prospective et d'Études de l’Ameublement (IPEA) et Esprit Meuble, en mai dernier, 79% des Français se disaient prêts à faire leurs achats d’ameublement dès la réouverture des magasins. En effet, les acheteurs sont encore attachés aux magasins physiques : ils ont “besoin de toucher le produit, d’essayer un canapé ou un matelas avant de l’acheter”, selon Christophe Gazel, directeur général de l'IPEA.



Quels sont les critères d’achat des Français pour leur mobilier ?



En moyenne, 1 Français sur 2 dit manquer de place dans son logement pour ranger et stocker ses affaires. Cette tendance s’est d’autant plus dessinée lors du confinement. Les Français se sont rendus compte de l’importance de leur décoration et d’un mobilier fonctionnel. 


Isolés et restreins à rester chez eux, les Français ont transformé la fonction initiale des pièces de leur logement. Toute la famille réunie, tous les espaces exploités, il était difficile pendant les 2 mois, de jongler entre le travail et la vie de famille. Le salon a été le plus exploité pendant le confinement pour : regarder des films (83%), jouer avec les enfants (49%), faire du sport (25%), travailler (19.5%) et faire du bricolage (14%).


Un tiers des actifs ont fait du télétravail pendant le confinement et 40% souhaitent en refaire de manière ponctuelle. L’éventuel retour d’un confinement inquiète les Français et un tiers d’entre eux sont prêts à investir dans leur intérieur pour vivre mieux et plus confortablement dans leur logement. Mais comment créer une ambiance travail dans son logement ? Comment optimiser l’espace sans bouger les murs ? Les Français sont en attente de mobilier modulable, multifonction et ergonomique.


Les Français placent néanmoins le prix en critère numéro 1 pour l’achat de meuble, que ce soit dans la catégorie, gros meuble, la literie, la cuisine ou le petit meuble. En 2e place la dimension du produit est un facteur décisif dans leurs achats, suivi par le design du meuble. A noter également, que les consommateurs se tournent de plus en plus vers des produits fabriqués en France : l’origine de fabrication est un critère important pour 70% d’entre eux. Ils recherchent également une certaine transparence des marques concernant le processus de fabrication.



Le déménagement signe de renouvellement du mobilier



Le marché de l’ameublement est dépendant du secteur immobilier. En effet, changer de lieu de résidence est synonyme de déménagement et de renouvellement du mobilier pour les consommateurs. 

Depuis deux ans, le marché dans l’ancien est en croissance, avec plus d’un million de transactions immobilières chaque année (+27,5% entre 2000 et 2019). Concernant les logements neufs, la France a noté une baisse des mises en chantier en 2019 et cette tendance se poursuit en 2020. Malgré ce recul, le marché du meuble progresse indépendamment de la situation de la construction.

C’est lors du confinement que les locataires et propriétaires se sont rendus compte de l’importance d’un grand logement et d’un extérieur. Vivre enfermés entre les murs de son appartement a donné l’envie aux acquéreurs de changer leur logement afin de vivre mieux et au plus près du grand air. Le besoin d’aménager son nouveau chez soi est par conséquent en plein essor.




Mots clés : agence de communication habitat, additi, comment communiquer dans le ouest-france, agence marketing, agence digitale Rennes, communiquer dans le journal en Bretagne, faire de la publicité à Nantes, régie publicitaire Precom, faire de l'adwords avec une agence, communiquer dans la presse en Pays de la Loire


Suivez-nous

  • Facebook
  • Linkedin
  • Instagram
  • Pinterest

Contactez-nous

02 99 26 68 48

10 Rue du Breil 35000 Rennes

Mentions légales Politique de protection des données personnelles Politique cookies Modifier les choix cookies