Belles éclaircies à l’horizon sur le marché de l’isolation


Actuellement, la performance énergétique d’un logement constitue l’une des principales raisons qui amène les français à entreprendre des travaux chez eux. Quand, aujourd’hui, un quart des propriétaires de maisons individuelles estiment ne pas être suffisamment isolés, une récente enquête Yougov pour PAP, montre que les français sont plus de 60% à envisager des travaux de rénovation énergétique, cherchant de cette manière à réduire le montant de leur facture en chauffage.


L’isolation en tête des travaux de rénovation

Selon une étude Quelleenergie.fr, les français plébiscitent en priorité les travaux d’isolation, qui forment un quart des travaux de rénovation énergétique effectués en 2016. En effet, l’isolation est le moyen le plus efficace de lutter contre les déperditions de chaleur dans un logement. Le toit d’une maison est responsable d’un tiers des pertes thermiques. En revanche, les murs, la menuiserie extérieure et le sol constituent respectivement 25, 15 et 5% des déperditions de chaleur d’une maison. D’où l’attrait des ménages pour les travaux d’isolation de la toiture et des combles, qui concernent plus de la moitié des travaux d’isolation. Ainsi, le marché de l’isolation génère plus de 1.3 milliards d’euros de chiffre d’affaires et une croissance en volume de plus de 3% chaque année, de quoi retrouver le moral après plusieurs années de morosité. Quand on estime à minima un parc de plus de 20 millions de logements à rénover d’ici 2050, on comprend très vite l’attrait du secteur par les professionnels.

Le coup de pouce des aides financières

Visant à lutter contre les fortes disparités thermiques et écologiques en France, l’État a mis en place de nombreuses aides financières (CITE, PTZ, Programme Habiter Mieux et autres aides locales) afin d’inciter les particuliers à rénover leur logement. Aujourd’hui, c’est par exemple déjà plus de 50 000 foyers qui ont bénéficié de l’offre d’isolation des combles à 1€, ainsi leur assurant une garantie de diminution de leur facture énergétique. Ces incitations financières constituent aujourd’hui deux tiers des facteurs décisionnels pour les particuliers, ainsi portant à 26% la proportion de ménages ayant effectués des travaux de rénovation énergétique au cours des deux dernières années. Concernant les intentionnistes, un français sur dix souhaite réaliser des travaux de rénovation énergétique au cours des douze prochains mois. Le chiffre monte à 32% chez les résidents du Nord-Ouest, et à plus de 61% chez les séniors (55 ans et plus).

#isolation #renovation #travaux #amenagement #habitat

Suivez-nous

  • Facebook
  • Linkedin
  • Instagram
  • Pinterest

Contactez-nous

02 99 26 68 48

10 Rue du Breil 35000 Rennes

Mentions légales Politique de protection des données personnelles Politique cookies Modifier les choix cookies