Le marché du bricolage retrouve son dynamisme

Après des années chaotiques marquées par la crise de 2008, le marché du bricolage retrouve son dynamisme d’antan – toutefois modéré puisque la croissance des ventes affiche un score de 1.9% sur l’année 2017 (soit un surplus de chiffre d’affaires de 600 millions d’euros) – mais deux fois plus important qu’en 2014 et 2015. Le secteur a particulièrement bénéficié de l’activité soutenue dans l’immobilier neuf et ancien (+10% de mise en chantier en 2016), à son meilleur niveau depuis 10 ans, ainsi approvisionnant le marché en logements à rénover, aménager ou à décorer.


Les GSB monopolisent le marché

Sur un marché qui a atteint les 25.9 milliards d’euros en 2017, les GSB en génèrent plus des trois quarts (19.87 milliards). À lui seul, Leroy Merlin fait mouche et détient un tiers du circuit des GSB. Si les GSB dominent formidablement le secteur, les sites web pure-players performent avec une croissance de 20% tandis que les négoces détiennent toujours 15% du chiffre d’affaires. À l’inverse du web, les GSB ont vu leur chiffre d’affaires croître mollement en 2017, d’un petit pourcent. Si l’on se projette dans les détails du marché, tous les segments se sont développés à l’exception des rayons peinture, droguerie et colles, électricité ainsi que décoration. La tendance décoration « minimaliste » n’a pas été propice aux rayons peintures et décoration, alors que l’électricité accuse le coup de la belle performance de 2015 (loi sur la sécurité incendie).

92% des français aiment bricoler pendant leur temps libre

Le bricolage est la dépense des ménages la plus importante sur le marché de la maison, à qui profite de l’engouement pour le DIY. Selon une étude Yougov, 77% des français se considèrent comme de véritables bricoleurs. Avant de se rendre en grande surface, ils sont plus de 57% à se renseigner sur la toile, mais seulement 10% concrétisent leur achat sur un site pure-player web. Parallèlement selon une étude menée pour Move&Shop Lab’, 67% des interrogés disent avoir visité un magasin de bricolage plus de deux fois dans l’année. Le e-commerce a encore une marche à gravir dans ce domaine quand on sait que seulement 2% d’entre eux achètent sur internet.

#bricolage #DYT #habitat #etudedemarche

Suivez-nous

  • Facebook
  • Linkedin
  • Instagram
  • Pinterest

Contactez-nous

02 99 26 68 48

10 Rue du Breil 35000 Rennes

Mentions légales Politique de protection des données personnelles Politique cookies Modifier les choix cookies